Le procédé de la galvanisation à chaud

Les pièces à galvaniser doivent être fournies dépourvues de peinture et de vernis, de laitier de soudure, de silicones, de graisse et de zinc résiduel. Le marquage par peinture ou à la craie grasse est également proscrit. La première opération chez le galvanisateur consiste en l'élimination des huiles de coupe et de perçage dans un bain de dégraissage. 

Après un rinçage, tous les oxydes de surface comme la rouille et la calamine sont éliminés dans un bain d'acide chlorhydrique dilué. Encore un rinçage et l'acier, à présent parfaitement nettoyé, est pràt pour le 'fluxage'. Le flux a une action nettoyante et décapante sur la surface de l'acier. Il assure l'excellent contact métallique entre l'acier et le zinc, nécessaire à la diffusion de ces deux métaux. 

Lors de l'immersion dans le bain de zin, l'acier atteint progressivement la temérature du zinc (450 à 460°C) à laquelle il y a diffusion et formation d'alliages zinc-fer. La structure en acier est ensuite extraite lentement du bain de zinc. On obtient ainsi une surface rendue parfaitement propre et lissé; du zinc pur nient ainsi se déposer per-dessus les couches d'alliage. 

La galvanisation par centrifugation est également un processus de galvanisation à chaud. Seules les pièces plus petites comme les boutons, écrous, tiges filetées, plaques d'ébauche, et cetera, peuvent être galvanisées à chaud de cette manière.

Wat is thermisch verzinken
Galvanisation à chaud

Galvanisation à chaud

L'ABC de la galvanisation à chaud