Urban Camping II

Une nouvelle alternative aux visiteurs prêts à expérimenter une forme de camping citadin inédite

L'intérêt croissant pour les city trips et l'envol des voyages low cost imposent de repenser les solutions d'hébergement dans les villes. L'Urban Camping II veut proposer une nouvelle alternative aux visiteurs prêts à expérimenter une forme de camping citadin inédite.

 L'Urban Camping II est un empilement quadruple d'un modèle de base structurel tridimensionnel. Le modèle de base est en tôle rigide à la flexion, soutenue par des colonnes qui y sont fixées avec une articulation. On a pu montrer qu'il faut minimum 6 colonnes pour obtenir une structure solide, stable. La position inclinée des colonnes assure qu'elles peuvent, en interagissant, reprendre les charges verticales et horizontales.

Les 4 plateformes ou ‘châssis’ sont une illustration de ce modèle structurel de base. Les colonnes traversent chaque niveau et les châssis semblent  avoir été embrochés sur les colonnes. L'accessibilité de chaque châssis pour des tentes et un positionnement incliné de l'ensemble, dégageant une plus grande puissance dynamique, étaient des conditions limites architecturales supplémentaires. Les châssis ont été construits en tôle de 8 mm renforcée par des ailettes sur la face inférieure. Autour des colonnes, un détail a été exécuté en tube rond, qui permet de relier les colonnes de manière articulée au moyen d'une broche avec les plateformes.

 L'acier a été choisi pour que la construction soit rigide et - simultanément - élancée, facile à démonter et remonter de manière répétitive. La structure complète en acier a été galvanisée à chaud pour éviter qu'à terme, la construction ne rouille. Toutes les pièces sont exposées en continu aux conditions atmosphériques et la construction sera démontée, déplacée et remontée à intervalles réguliers. Il était donc très important de prévoir un revêtement hydrofuge durable, résistant.  Au départ, il était prévu de recouvrir le zingage à chaud d'une couche de peinture supplémentaire. Cependant, lors de la première construction, il s'est avéré que la qualité esthétique du zingage était telle que la peinture a été volontairement omise. La couleur gris argenté, propre à ce procédé, est parfaitement adaptée à l'impression souhaitée. Des accents de couleur ont été ajoutés par les bords en bois  sur chaque plateforme.

Maître d'ouvrage:
Import Export Architecture - Antwerpen (B)
 
Entrepreneur général:
-
 
Constructeur métallique:
Viktor Buyck Steel Construction - Eeklo (B)
 
Architecte:
Import Export Architecture - Antwerpen (B)
 
Bureau d'études:
Studieburo Mouton - Gent (B)
 
Date d'achèvement:
-
 
Photographe:
Filip Dujardin